Histoire

La ville de Baumholder est située dans l’ancienne zone de peuplement dans la partie nord de la Sarre-Nahe-Bergland.
Les résultats montrent qu’environ 50 soldats romains de la Colombie-Britannique se sont déplacés dans la zone urbaine actuelle, les Celtes et à partir d’environ 500 ao, les Francs au sud du massif montagneux boisé du Winterhauch se sont installés.

« Bemondula » fut mentionné pour la première fois en 1156 en possession de l’évêque de Verdun. Au XIVe siècle il est entré dans le domaine des comtes de Veldenz, il est devenu Palatinat-Zweibrückisch en 1444. Jusqu’à la Révolution Français, Baumholder était le siège d’une thèse d’école à deux roues. En 1490, le duc de Zweibrücken admet que le patch est réparé. Bien que la ville n’ait reçu aucun droit de ville en suspens, son statut a été rapproché de celui d’une ville par un certain nombre de privilèges.

Dans Français temps, Baumholder était le centre d’un canton dans l’Arrondisment Birkenfeld. Après le Congrès de Vienne, il est resté la capitale cantonale de la Principauté de Saxe-Coburg de Lichtenberg jusqu’à ce qu’il devienne maire dans le district prussien de Saint-Wendel en 1834. À partir de 1835, Baumholder a été autorisé à s’appeler la ville.

En 1880, des incendies dévastateurs frappent la ville. Par conséquent, la plupart des bâtiments survivants dans le centre-ville, dont l’étendue peut encore être tracée au cours de la fin du mur de la ville médiévale, ont été construits après cette période. À la suite de la Première Guerre mondiale, des parties du district de St. Wendel ont été claquées dans la Sarre et Baumholder était le siège de l’administration du soi-disant district restant de Saint-Wendel-Baumholder. La Loi de Hambourg grand de 1937 a créé le district prussien de Birkenfeld de la partie jusqu’ici Oldenburg de Birkenfeld et le reste du district. En 1938, une zone d’entraînement militaire a été construite dans le nord et l’est de la ville sur une superficie d’un peu plus de 12.000 hectares, pour laquelle 14 villages ont été abandonnés, causant Baumholder de perdre la plupart de sa mairie.

Les armoiries de la ville

L’établissement de grandes troupes américaines depuis 1951 a considérablement élargi la zone urbaine et fortement influencé le développement de la ville. En 1969, Baumholder est devenue la municipalité de Baumholder, qui comprend également l’administration de la ville.

Jusqu’au XXe siècle, la population de Baumholder vivait principalement de l’agriculture. Dans les années qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale, le terrain d’entraînement militaire était le plus grand employeur. Aujourd’hui, l’artisanat et le commerce jouent un rôle majeur dans la vie économique de la ville.

Dans le « Atelier d’histoire-Baumholder », il y a une référence aux médias existants, offre de l’aide pour la recherche à domicile et familiale, et favorise les échanges sur ces sujets.